US Melun Dammarie Handball : site officiel du club de handball de MELUN - clubeo

Triplé sénior gagnant, des matchs jeunes encourageants

7 octobre 2013 - 10:07

 Avec la venue de Nangis, c'était la première place provisoire des délayages qui se jouait. Les seniors féminines ont parfaitement géré la situation en s'appuyant sur une très bonne défense avec les "anciennes" où Melissa Magalhaes, la gardienne, Vanessa et Tania Tshibangu, ont été omniprésentes. Du coté de l'attaque, c'était le jour de Laura Rodrigues qui a mis 11 fois le ballon au fond des filets adverses, aidée par de beaux mouvements de Marie Grégoire, Alice Renard et Charlotte Le Maux. Il faut aussi noter que pour une fois les jets de 7 mètres ont été réussis, cette fois c'était Amandine Plas qui était à la conclusion. 

Les Melunaises menaient à la pause 7-6 face à une équipe jeune avec un très bon fond de jeu. Le score final (22-18) reflète la domination melunaise où les nouvelles recrues (Imane El Makoudi, Julie Trémeau, Lucie Kermarrec et Quesya Batanero) ont montré des progrès et une intégration en cours au collectif : le sérieux de l'entrainement commence à porter ses fruits.

 

Avec la venue d'Avon 2 les seniors masculins 1 se devaient de faire un bon résultat face à une équipe toujours difficile à manoeuvrer. La première période débutait par une série d'égalité où Martin Gille, l'homme du match, répliquait à chaque attaque d'Avon. La défense tenait bon avec Vincent Valentin dans les buts et Steven Magniez qui a fait une rentrée remarquée par sa présence physique. Après une dernière égalité à 10-10 à la 24 ème, Melun, changeait son dispositif en attaque et prenait le large par Sofiane Deville et le capitaine Pierrick Moreau permettant aux locaux d'atteindre la pause avec une avance de 4 longueurs (14-10).
La seconde période débutait par une volonté d'Avon de revenir au score en prenant en individuel Martin Gille toujours aussi efficace. Melun piétinait un peu, mais Florent Le Fur, Pierrick Moreau, Sofiane Deville, et Rémi Bourdon étaient à la conclusion tandis que Steven Magniez encore lui accomplissait un gros travail tant en attaque qu'en défense. Mark Ramilo, auteur de deux arrêts réflexes permettait aux locaux de résister aux assauts de l'ex Melunais Harris Roberson. La fin de match était tendue avec une nouvelle égalité puis un 24-23 pour Melun à 40 secondes de la fin. A ce moment le coach Melunais prenait son temps mort et les locaux se mettaient à l'abri en concluant par un dernier but, score final : 25-23. Bravo à toute l'équipe, les nouvelles recrues sont en train de trouver leur place dans ce groupe.

 

Pour leur deuxième match de championnat, les seniors 2 Melunais affrontaient une tête d'affiche de leur poule. Ayant été gagner leur match 29-7 à Chelles, les hommes de Sénart s'annonçaient d’emblée comme une équipe difficile à battre.

Le début de rencontre tourne rapidement en faveur de Sénart, mais les Melunais ne se laissent pas faire, et opposent une grosse défense à leurs adversaires.

Tout au cours de la rencontre, aucun joueur de Sénart ne sera rentré dans les 9 mètres Melunais gratuitement. 

Souffrant d'une attaque trop statique, les Melunais concèdent à Sénart un avantage de 2 but à la mi temps (13-11).

Une mi-temps bénéfique : la pause de jeu a permis aux joueurs de se rassembler autour d'un même objectif et dans un même état d'esprit afin de permettre à l'équipe de jouer en mouvement.

Stratégie payante, en durcissant encore la défense et avec une attaque enfin en mouvement, les Melunais reviennent à égalité dès les premières minutes de le seconde mi-temps. Les deux équipes prennent l'avantage chacune leur tour jusqu'aux environs de la 50ème minute, instant à partir du quel Melun gardera son avantage jusqu'à la fin du match : score final : 27-26.

A retenir : un bon état d'esprit, ne rien lâcher jusqu'à la dernière seconde du match, un jeu en mouvement et une défense solide ; voici les ingrédients d'une victoire méritée par Melun face à une équipe de Sénart très dangereuse et efficace.

 

Après un début poussif les - de 18 féminines de Harris Roberson se sont imposées face à une modeste équipe de Vitry. C'est sur un rythme très lent que la première période s'est déroulée pour se terminer sur un score de 4-3 pour Melun. Ensuite les Melunaises se sont détachées pour l'emporter 13-3 sous l'impulsion d'Olivia Dupont. Les Melunaises devraient avoir un effectif complet lors de la prochaine rencontre.

 

Les - de 16 masculins ont été dominés par Montereau du début à la fin, même si les jeunes Melunais n'ont pas lâché prise. A la pause les visiteurs menaient déjà 14-7, score qu'ils ont amplifiés en seconde période par des contre attaques : 34-12. Le capitaine Bilel Ouahmed est à ressortir d'une formation qui s'est "battue" jusqu'au bout. Tristan Abodi pourra sans doute compter sur un effectif plus large le prochain match (papiers). 

 

Les - de 14 ne sont pas rentrés dans le match, à l’image du gardien qui était dans un mauvais jour, pas aidé par ses coéquipiers qui jouaient en marchant.

Le score de 8-0 à la mi-temps en faveur de Gretz, et ce, malgré une très bonne défense Melunaise.

Après un petit rappel à l'ordre par le coach indiquant, que le hand se joue en mouvement, et qu'il fallait tirer à rebond, faire vivre le ballon avec des passes plus rapides et moins de dribbles, les jeunes melunais sont rentrés dans le match. 

Hippolyte Gouigoux ouvrait le score dès l'entame de cette période, puis à nouveau trouvait par deux fois le chemin des filets. Ensuite, Enzo Brayer, le capitaine, s'illustrait par des tirs à mi-hauteur. Le camp Melunais commençait à y croire avec ce 5-0 en début de période. 

Mais Gretz ne voulait pas lâcher ce match, et se relançait sur une bonne contre-attaque, amenant le score à 9-5.

Malheureusement, Melun retombait dans ses travers avec de nouveaux échecs devant les buts, des tirs à nouveau trop en hauteur, et des poteaux pour Sofien Houamed.

Dès lors, les jeunes melunais n'arrivaient plus à réduire l'écart, et devaient s’incliner sur le score de 12-8. Des regrets chez les Melunais, car le résultat aurait pu être inverse si l’équipe avait joué les deux mi-temps. Ce match a révélé un potentiel qu’il faudra exploiter lors des prochaines rencontres.

En recevant Brie, tout le monde savait que la partie serait difficile pour nos - de 12 ans, et l'analyse était juste tant les visiteurs étaient au dessus. Le score final 37-3 reflète bien la différence de niveau entre des quasi débutants et des joueurs qui pratiquent depuis plusieurs années depuis le baby hand. Mais il faut noter la grande combativité des jeunes Melunais qui n'ont rien lâché jusqu'à la fin, ce qui leur a permis d'inscrire 3 buts en seconde période. Il faut mentionner la bonne partie de Léna Godoffe.

Commentaires